(J-20) – 24 mars 2018 – Maigre samedi avec une victoire et un nul…

En division III G, PCBV Mont « B » / CSTT Seilles « A » : (6/2) 10/6.
Plus forts sur papier avec trois C6 et un D0, les seillois ont été asphyxiés par la pureté de l’air des hauts de… Meuse ! Le quatuor local a posé les jalons de sa victoire en première période, filant de 3/2 à 6/2. La seconde mi-temps nous voit faire jeu égal avec un brio certain, mais le « trou » ne peut être comblé. Francis Sorée (3) ne s’incline qu’une fois, à la belle, qui plus est. Régulier dans la victoire et dans ses efforts, il réalise une nouvelle perf face à Eric Dessy, C4. Il s’impose sans conteste comme maître à jouer de notre équipe fanion. Michel Ramelot (1) échoue au 5ième set face à Robin Magnée, D2, seul joueur local invaincu. Michel se rachète ensuite brillamment face à Victor Genin, D4. Michel Simon (1), après avoir raté le coche (2/3) face à David Sanzot, D0, score face à Victor. Mich, tel un bon chasseur, ne rentre jamais bredouille. Philippe Delannoy (1), après trois rencontres disputées en mode mineur, retrouve ses sensations face à Victor. Nous restons dans le haut du tableau, à l’abri de toute turbulence et tutoyons les meilleurs.

En division III E, CTT Somzée „C“ / CSTT Seilles « B » : (6/2) 14/2.
Face à deux C2, un C6 et un D4, la partie paraît très déséquilibrée avec nos trois D2, notre ami André Grenson devant déclarer forfait pour raisons familiales. Malgré ces circonstances défavorables, nos joueurs s’efforcent de faire bonne figure. De ce combat, nous retirons de belles satisfactions. Denis Perin (1) élimine brillamment Gael Fassiau, D4. Axel Léonard (1) s’offre une magnifique perf, en prenant la mesure (3/0) de Jean-Marc Lecouturier, C2. Face aux meilleurs, Axel arrive très souvent à hausser son niveau de jeu. Denis Brisfer est bien mal payé de ses efforts, succombant à la belle face aux deux C2, Christophe Coryn et Jean-Marc. Vincent Lejeune, C6, et Christophe ont enfoncé le clou de notre croix. Une expérience amère dans une série très relevée.

En division IV E, TTSC Moustier « H » / CSTT Seilles „C“: (4/4) 8/8.
D4, D6 et deux E0 chez les sambriens, deux D2 et deux D4 chez les mosans. Données importantes : Moustier joue pour sauver sa peau et Seilles titille les écussons. La première mi-temps est à notre avantage, le marquoir indiquant 0/2, puis 2/4. L’équipe locale recolle chaque fois au score. La 2ième mi-temps est du même tonneau et le suspense reste total. C’est 7/8, puis 8/8, avec un dernier coup de rein local pour entériner le nul. Michaël Lemal (3) est dans une forme éblouissante et peaufine force et précision. Steve Piot (2) débute en fanfare, mais s’éteint en seconde mi-temps ayant peut-être mal dosé ses efforts. A l’inverse, Olivier Chiaradia (2) entame la rencontre de façon très timide, avant d’offrir un récital sans faille après le café. Vincent Angelicchio (1) s’arrache, mais perd face à Monique Vonêche (2/3). Il gagne ensuite face à Kevin Dupont. Le grand artisan du nul dans le clan moustiérois est Fabian Bocchese, D4, invaincu. Trois équipes trônent en tête de la série, à égalité de points : Seilles, Bossière et Andenne. Les deux derniers matches de championnat vaudront le détour.

En division V F, TT Evelette « D » / CSTT Seilles « D » : (1/7) 1/15.
Ce match oppose les 4ièmes aux 2ièmes. Méfiance dès lors, dans la mesure où Evelette s’est imposé face à Andoy, 3ième. Message compris à 100% par nos troupes qui scorent d’emblée six fois, moment choisi ensuite par Françoise Drieskens pour imposer les vues de la gent féminine à notre truculent Fabian Sente. La suite est un long fleuve tranquille, coulant sous un ciel sans nuages. Au sommet de son art, le géant Sébastien Roland (4) ne laisse qu’un set à Françoise et… rien aux trois autres (deux nouvelles perfs). Séba éclate comme les crocus dans les espaces verts jouxtant le Quick d’Andenne. Disma Perin (4), dans son style inimitable, est proche de mordre la poussière face à Bernard Boulvain, mais le « cave » se rebiffe à temps (3/2). Jérôme Pirsoul (4) connaît les mêmes problèmes face à Françoise, mais resserre ses cales-pieds pour éviter la chute. Sans entraînement, Jérôme « déroule » à table, avec le sourire en prime. Fabian Sente (3), dans sa galanterie bien connue, succombe aux charmes de Françoise. Un brillant succès en équipe.

En division V E, TT Leuze 65 « G » / CSTT Seilles « E » : (4/4) 10/6.
A l’ombre de leur patron, Saint-Martin, les leuzois ne nous ont pas mis sous l’éteignoir. Encadrés des vieux mais succulents briscards que sont Christian Goffin et Christian Jeanmart, E0 et E2, les jeunes « bombardiers » leuzois Simon Gilot et Thomas Guillaume, tous deux E0, nous ont arrosés d’une pluie d’obus qui ont anéantis nos infimes espoirs. Thomas est le plus percutant (4 et 12 sets à 2 !). Son comparse Simon (4 et 12 sets à 4) est un rien moins efficace. Et pourtant, à la mi-temps, le rêve reste accessible. C’est encore 5/5, puis 8/5, trois missiles qui nous poussent dans les cordes. La « jeunesse » achève ensuite le « travail », face à des cavaliers fourbus, mais heureux d’avoir offert une belle résistance. Fabian Damanet, auteur de quelques échanges surprenants, ne peut récolter. André Hanoul (2), en forme olympique, s’offre deux E0 (deux perfs) et contraint Simon à disputer un 5ième set. Excellents placements et attaques cinglantes font partie du registre de notre humoriste. Dany Bertrand (2) vainc, lui aussi, les deux Christian (deux perfs) et arrache des points grâce à des gestes défensifs de toute beauté et dignes de joueurs de série C. Le Président a encore beaucoup de choses à nous montrer. Jean-Loup Noël (2), après une bonne première mi-temps et deux victoires, baisse pavillon face à la fougue de la jeunesse. Un match très fair-play face à une bien belle équipe.

L’heure du repos a sonné. Retour aux « affaires » le 14 avril pour les deux derniers rounds. D’ici-là, bonne chasse aux œufs !