J3 – (30 septembre 2017) – Du 50% pour nos équipes et un précieux succès de la « A ».

En division III G – CTT Rouillon « A » / CSTT Seilles « A » : (4/4) 7/9.
La coquette salle « Al Royinète » accueillait, ce samedi, deux de nos équipes (« A » et « D ») : elle leur a souri à toutes deux. Après un départ encourageant (0/2), les banlieusards dinantais prennent l’ascendant à 3/2, avant d’entamer un « chassé-croisé » jusqu’à la pause. « Phil » et Michael donnent ensuite un coup d’accélérateur (4/6), mais les joueurs locaux, Christian et Serge, actionnent le « frein à main ». « Phil » et Michael récidivent rageusement, avant qu’André n’assène le coup de grâce. André Grenson est un équipier de choix avec trois « roses ». Philippe Delannoy se transcende, une fois encore, pour se mettre au diapason de son équipier. Michael Lemal, promu dans l’équipe fanion, fait honneur à cette faveur avec deux succès et un échec à la belle face à Serge Morin, le C4 local, par ailleurs invaincu. Michel Ramelotapporte le point nécessaire et suffisant à ce succès collectif et échoue au 5ème set dans un de ses matches. La force de caractère est la clé de voûte de cette victoire.

En division III E – CTT Barrage « D » / CSTT Seilles « B » : (8/0) 14/2.
L’Eau d’Heure avait un goût saumâtre ce samedi. Deux C6 et deux D0 étaient « proposés » à nos trois D2 et à notre D4. Avec courage, nos guerriers se sont lancés à l’eau, mais n’ont pu éviter de boire la tasse, la « pêche aux succès » s’avérant succincte. Quoi qu’il en soit, l’honneur est sauf, quatre rencontres (3/1) se clôturant par ailleurs au 5ème set. Steve Piot « s’offre » Christian Paquay, classé C6, et ce, sans aucune discussion. Il réalise de ce fait une « somptueuse » perf. Il contraint en outre un D0 et l’autre C6 à disputer cinq sets. « Stivi » sait déplacer des montagnes. Denis Perin accroche victorieusement un D0 à la belle, confirmant sa volonté de ne rien abandonner. Axel Léonard pousse Christian au 5ème set, mais ne peut lui porter« le coup fatal ». Vincent Angelicchione peut, lui non plus, alimenter le marquoir face à des adversaires plus routinés.

En division IV E – TT Harlue « B » / CSTT Seilles « C » : (3/5) 8/8.
Ayant mené la partie durant en terre hesbignonne, nous mordons la poussière au dernier match. Stéphane Castremanne (E0), Alexia Dedobbeleer (D6) et Adrien Moinnet (D0), fer de lance local (un sans-faute !) arrachent le nul lors des trois dernières rencontres ! Sébastien Roland continue à monter en puissance (trois succès et deux perfs face à un D6 et un E0 !) et à régaler la galerie par un spectacle en (feu) continu. Olivier Chiaradia est précieux, lui aussi, avec deux victoires, succombant (2/3) malheureusement à la belle Alexia Dedobbeleer. Fabian Sente, deux succès, ne fait pas de cadeau à la gent féminine et apporte sa contribution à ce nul. Disma Perin donne un dernier point et est « anesthésié » (2/3) par la « diablesse » Alexia. Celle-ci a assurément fait pencher le fléau de la balance pour offrir le nul à son équipe.

En division V F – CTT Rouillon « D » / CSTT Seilles « D » : (2/6) 4/12.
Second succès pour nos équipes ce samedi. Avec des âges cumulés avoisinant le… quart de millénaire, nos « doyens » sont parvenus à dompter les velléités offensives de sympathiques rouillonnais. Nos palettes bien affûtées n’ont pas faibli face à la volonté, bien présente, des joueurs locaux. En effet, de nombreux sets se sont clôturés sur le plus petit écart, les matches étant souvent bien indécis. Tout relâchement nous aurait placé en fâcheuse posture. Deux tournants dans cette rencontre lorsqu’à 1/5, le score passe à 2/6, maintenant l’écart à quatre unités, mais aussi et surtout lorsque « Dédé » et « MisterPresident » amènent le 2/8. Jean-Loup inscrit alors le 9ème point, ôtant la pression des épaules de Philippe Mallienqui, malgré un excellent toucher de balle, ne peut récolter qu’un succès. Nul doute que les victoires lui souriront avant les frimas. AndréHanoul, le « roc namèchois », ne se brise qu’une seule fois. « Dédé » a l’immense mérite d’être le seul à battre Catherine Masson par trois sets à zéro, alors que plus de cinquante ans séparent ces deux artistes. Dany Bertrand, notre Président, est sublimissime, ne concédant que cinq sets. Il allie intelligence et patience et cela paie. Jean-Loup Noël, après avoir sué sang et eau face à Catherine, s’impose ensuite en misant sur son placement. Un match très fair-play qui a fort logiquement débouché sur une troisième mi-temps festive.

En division V E – Palette Gembloux « H » / CSTT Seilles « E » : (7/1) 12/4.
Notre équipe expérimentale a eu fort à faire dans « l’antre » des « Couteliers ». Pour arriver à des résultats plus « réjouissants », suivons les conseils de ce grand philosophe qu’était Nicolas Boileau : « Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, polissez-le sans cesse, et repolissez-le… ». Notre doyen, Gérard Blavier, s’impose joliment deux fois et s’incline à la belle dans ses deux autres matches. Gérard se bat comme un beau diable dans un bénitier et force l’admiration. Romain Delannoyarrache deux rencontres, faisant preuve d’une belle combativité. Christian Pardon et Fabian Damanetoffrent une jolie résistance sans cependant pouvoir récolter. La saison de la « E » sera loin de s’apparenter au cours d’un long fleuve tranquille. Les « troupes » devront continuer à s’aguerrir si elles veulent engranger des points.

Rendez-vous rue Rogier, 80, à 5300 Andenne, ce samedi 7 octobre 2017 dès 14 heures, dans notre salle « fétiche », pour de nouveaux exploits de nos artistes.